La fabrication » Chaussures

Les indications :

Les décharges total de mal perforant plantaire et de plaies chronique du pied (DTACP : Dispositif Transitoire d'Aide à la Cicatrisation du Pied).
Les arthériopathies, neuropathies et troubles morphologiques chez le patient diabétique.
Les atteintes neurologiques, paralysies flasques ou spastiques avec atteinte musculaire du pied et de la jambe.
Les myopathies avec modification de la statique.
Les déformations réductibles ou irréductibles du pied « troubles morphologiques ou pathologiques ».
Les malformations réductibles après traitement chirurgical, médical ou kinésithérapie.
Les troubles importants de la statique plantaire ainsi que les atteintes isolées de l'avant-pied, des déformations des orteils majeurs.
Les malformations congénitales.
Les affections rhumatismales : polyarthrite rhumatoïde.
Les œdèmes et troubles trophiques du pied.
Les amputations partielles du pied, quel qu'en soit le niveau.
Les séquelles de traumatismes de la jambe et du pied.
Les inégalités de longueur des membres inférieurs de toutes origines (supérieures à 20 mm).
Le déséquilibre important de la statique ou de la dynamique.

 

Prise en charge et renouvellement: 

 Prise en charge par la sécurité sociale (avec une prescription médicale) à raison de :

  • 2 paires de chaussures orthopédiques la première année (première mise et deuxième mise possible 3 mois après la livraison de la première paire).
  • Renouvellement d'une paire par an (à la date anniversaire de la première mise).
  • Renouvellement tous les 6 mois pour les moins de 18 ans.
  • Réparation de chaussure thérapeutique sur mesure (forfait annuel : semelage, tige, et orthèses plantaires).
  • Application du tiers-payant.